language
Restaurant Maison de la Radio

Informations

Lieu : PARIS XVI – FRANCE
Adresse : 116 avenue du président KENNEDY
Maître d’Ouvrage : LE RESTAURANT DE LA MAISON DE LA RADIO
Surface : 1.200 m²
Coût : 2 m € HT
Année : 2017
Labellisation : /
Equipe : AGENCESM
Statut : Invitation
Prix/distinction : /

 

MAISON DE LA RADIO

La brasserie du premier étage s’apprécie sous trois aspects : Le lieu, le confort, l’ambiance. Chacune de ses directions traduit des orientations et choix pour la fabrication du restaurant.

L’espace du premier étage a trois caractéristiques incroyables :
– Le superbe panorama qu’il offre sur le front de Seine.
La vision sur la ville est expurgée de tous parasites construits. On y regarde amplement et frontalement un vaste paysage. L’animation visuelle s’opère parfaitement en deux cycles continus. Dans
la journée, la présence de la Seine met en scène le caractère bucolique de la végétation et de la circulation des bateaux mouches. Tandis que la nuit, l’illumination des appartements dans les
tours et le flux des véhicules sont les sources d’un spectacle lumineux.
Le visiteur est donc plongé dans un tableau sans cesse renouvelé et sans obstacles.
– La courbure de l’espace liée à la rotondité du bâtiment crée un espace sans extrémité.
Une fois assis dans son fauteuil, le consommateur ne distingue aucune borne du restaurant.
Le restaurant est sans confinement, sans début, sans fin.
– Le restaurant évolue dans une zone toute en longueur.
Il est donc vaste, par opposition à tous restaurants de Paris limités par leurs emprises foncières. Il permet une vraie évasion, tant gustative que physique ou émotionnelle.

– La partition
L’implantation du restaurant doit résoudre sa compatibilité avec la sortie des utilisateurs du nouvel auditorium.
Afin d’éviter que les deux types de clientèles ne se perturbent. Le projet a fait deux choix :
Le premier est de loger un bar avec un long comptoir en face des portes de sortie de l’auditorium. L’environnement de ce comptoir est expurgé de table. Il reste libre et vaste pour recevoir
facilement le rush de consommateurs pendant l’entracte.
La surface est suffisamment large pour ne pas se déverser dans celle du restaurant.
Le deuxième choix concerne la réalisation d’un paravent. Il accompagne la zone circonscrite à l’implantation du restaurant. Ce dispositif n’occulte pas la perception d’un visiteur regardant
l’extérieur. L’oeil ne rencontre aucun obstacle altérant sa vision du panorama.
Par contre, ce paravent protège de l’intrusion intempestive des auditeurs de l’auditorium.
Le paravent est constitué de lamelles verticales de bois posées sur champs.
– Des banquettes s’enclenchent dans le paravent. Cet assemblage confirme le mélange de la simplicité d’un mécanisme visuel avec la sophistication d’un meuble assemblé.
Toutes les banquettes sont disposées frontalement face au vitrage. Les utilisateurs bénéficient du maximum de vision sur le paysage du XVème arrondissement et de la Tour Eiffel.
– La géométrie du paravent permet aussi d’éviter l’effet « Hall de Gare ». Les utilisateurs du restaurant sont clairement dans un espace dédié. Si le paravent n’empêche aucun regard du côté des
passants le long des auditoriums, sa disposition permet de fermer l’espace dans la perspective, et ainsi de créer toujours plus d’intimité dans un volume qui, a priori ne le permet pas.